Le best-of de la bière

La bière fait tellement partie intégrante du quotidien de la majorité des hommes, qu’elle dispose de sa propre prière, de lois particulières ainsi que diverses blagues, insolites et anecdotes la concernant.

Ainsi aux États Unis, dans l’ouest du pays plus précisément dans l’état du Texas, une loi fédérale portant sur la bière stipule « qu’il est absolument interdit de vendre ou de mettre à la disposition du grand public l’Encyclopédie Britannica ». Le tort qu’on lui reproche est de fournir des informations concernant la manière de fabriquer soi-même sa bière.

En effet, cette loi texane frôle l’absurdité dans la mesure où cette encyclopédie n’est pas le seul ouvrage à partager cette formule, d’autant plus qu’avec la vulgarisation du réseau Internet, les Texans pourront avoir accès à plus de détails concernant la production de cette fameuse mousseuse. Toujours dans le même contexte, une loi portant sur le statut de la bière dénommée loi C-50 rentrera prochainement en vigueur au Canada. Elle a pour but d’apporter des modifications concernant la classification des mousseuses disposant d’un fort taux d’alcool dans la catégorie des boissons alcoolisées.

Cette loi canadienne obligera dorénavant les bières dotées de plus de 11,9° d’alcool à être qualifiées de « spiritueux » et par la même occasion, les soumettra aux réglementations qui régissent ces boissons fortement alcoolisées c’est-à-dire plus de taxes et moins de publicités. Néanmoins un détail de cet article est sujet à contestation puisqu’il ne semble pas avoir été étudié au préalable. En effet, la loi C-50 stipule que « 11,9 est la force maximale d’alcool éthylique que l’on peut obtenir à partir d’une fermentation traditionnelle de la levure », ce qui est fort étonnant du fait de l’existence des marques de bière disposant de taux de plus de 30°. Poursuivons dans la catégorie des insolites avec une information diffusée par l’agence Reuters concernant un ouvrier berlinois.

Ce dernier habite une roulotte dans la ville d’Oggersheim, une commune située dans l’ouest du pays et a reçu plus d’une fois la visite de cambrioleurs.
Exaspéré par ces intrusions malintentionnées, notre ami a décidé de ne plus verrouiller sa demeure et de laisser une note indiquant: « les bières sont dans le frigo et ne faites pas de dégâts s’il vous plaît! ».

La police allemande rapporte que les 6 cannettes de bières placées dans son frigidaire ont été consommées et qu’aucun objet n’a disparu ou n’a été endommagé.

La suivante est une bonne blague dédiée à la bière. C’est l’histoire d’un homme qui rentre dans un bar et dit au barman qu’il voudrait une bière avant la bagarre. Ce dernier étonné lui sert sa boisson sans plus de détails. Puis l’homme repasse de nouveau sa commande avec la même formule d’une bière avant la bagarre. Au bout de la quatrième commande, le barman intrigué lui demande à quelle bagarre il fait allusion et répond que ce sera celle qui résultera du fait qu’il ne possède pas d’argent pour régler la note.

Enfin concluons avec une prière devant être prononcée par les pratiquants avant de consommer une bonne bière: « Notre bière qui est au frigo, que ta jolie mousse soit sanctifiée, que ta distribution soit faite comme au comptoir, donne-nous aujourd’hui notre houblon quotidien, pardonne-nous notre gueule de bois comme nous pardonnons ceux qui nous ont servi du soda, délivre-nous de la soif car les bulles, les arômes et la fraîcheur t’appartiennent pour des siècles et des siècles, Amer ».

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés

1 Commentaire »